Depuis 1955, on se sent bien chez nous
 Hôtel Argeles Gazost dans les Pyrénées

Thomas Voeckler et le grand quatre sur le Tour de France

recevez-10-parcours-cyclo-FR
Vainqueur à quatre reprises d’une étape du Tour de France, Thomas Voeckler est considéré comme l’un des meilleurs cyclistes français des années 2000. Sa réputation, il la doit avant tout à ses exploits sur les routes, notamment son coup de maître lors de la 16e étape de l’édition 2012 de la Grande Boucle dans les Hautes-Pyrénées.

Un exploit en quatre temps

Avant ce fameux 18 juillet 2012, Thomas Voeckler compte dans son palmarès plusieurs victoires de prestige, dont deux titres de Champion de France sur route en 2004 et en 2010, un trophée du Grand Prix cycliste de Québec ainsi qu’une victoire sur la Flèche brabançonne. Son exploit lors de cette fameuse 16e étape du Tour de France reste toutefois gravé dans les mémoires comme sa plus belle réalisation. Au départ de Pau, le parcours de cette journée ensoleillée compte entre autres difficultés l’ascension de quatre cols légendaires : l’Aubisque, le Tourmalet, Aspin et Peyersourde. Même pas classé dans le top 10 du classement général au départ de l’étape, le leader d’Europcar sait pertinemment qu’une victoire sur l’étape reine des Hautes-Pyrénées est nécessaire pour rester dans les mémoires de la Grande Boucle. A 33 ans, le natif de Strasbourg se sait en effet proche de la fin de sa glorieuse épopée sur le Tour de France.


Une entame maîtrisée

« Francis », comme on le surnomme dans le peloton, décide ainsi de ne rien laisser au hasard, en attaquant dès le 20e kilomètre et s’échapper avec un groupe de 37 autres coureurs. Ce groupe de tête attaque alors le col d’Aubisque, classé hors catégorie, avec plus de 3 minutes d’avance sur le peloton. Le leader d’Europcar se signale une première fois en devançant de quelques roues Fredrick Kessiakoff, jusqu’alors maillot à pois du Tour. Sur l’ascension du Tourmalet, Daniel Martin de l’équipe Garmin-Sharp tente une échappée en solitaire à la moitié du col. Thomas Voeckler, suivi par Brice Feillu, ne le laisse toutefois pas faire et le dépasse même à 5 kilomètres du sommet. « Ti-Blanc » arrive une nouvelle fois en tête au sommet du Tourmalet, avant de récidiver sur la montée du col d’Aspin, toujours suivi par le Français Brice Feillu.

Un « quatre à la suite » pour l’éternité

Dans la dernière ascension de l’étape, Thomas Voeckler à bord de son vélo Cornago largue finalement son compagnon de tête à mi-hauteur de Peyresourde et s’adjuge le meilleur chrono de l’ascension du col. Fort de son avance au sommet du Peyresourde, le leader d’Europcar poursuit son échappée en solo jusqu’à Bagnères-de-Luchon et s’adjuge l’étape avec 1 min 3 s d’avance sur son premier poursuivant, Chris Anker Sørensen de l’équipe Saxo Bank- Tinkoff Bank. Il s’assure par la même occasion le maillot à pois du Tour 2012, avec 4 points d’avance sur le Suédois Fredrick Kessiakoff. Cette victoire d’étape « magistrale » est encore plus savoureuse pour le coureur, sachant qu’il a devancé avec plus de 7 minutes d’écart les grands favoris de l’édition que sont Christopher Froome, Vincenzo et Bradley Wiggins.

5 commentaires

Hôtel Argeles Gazost

Au Primerose Hôtel
23, rue de l’Yser
65400 | ARGELES-GAZOST
Hautes-Pyrénées | France
Tél : +33 (0) 5 62 97 06 72
Fax : +33 (0) 5 62 97 23 08
Email : info@au-primerose-hotel.fr

Au coeur des Pyrénées

Situation des Pyrénées sur la Carte de France

Derniers articles du blog