Depuis 1955, on se sent bien chez nous
 Hôtel Argeles Gazost dans les Pyrénées
Réservez
votre séjour

Arrivée

Départ

Adulte(s)

Comment bien grimper un col à vélo

recevez-10-parcours-cyclo-FR

Vous prévoyez de grimper le col du Tourmalet ?
Préparez l’opération avec quelques conseils de pro ?

Si les pentes varient en structure, longueur et pourcentage, grimper est toujours une affaire de choix de braquet et de technique en fonction de la longueur et du pourcentage, et aussi du contexte général. Le fait de monter assis et de pédaler avec un grand pignon est la meilleure option sur une ascension longue, mais les côtes courtes  ou de courts tronçons d’une longue montée doivent être attaqués debout si l’objectif principal est de rouler vite sans être semé.

Les points abordés ici vous aideront à venir à bout d’une montée prolongée ou d’une pente plus raide sur une moindre distance, mais l’essentiel est de ne pas se mettre trop tôt à rouler trop fort.

Conseils de pro

  • En côte, la qualité de la respiration est essentielle : inspirez et expirez le plus profondément possible. Concentrez-vous sur ce point en début de côte, et vous maîtriserez votre respiration.
  • Commencez la montée avec un braquet plus petit que celui que vous estimez nécessaire alors que vous prenez votre rythme respiratoire, puis passez au besoin à un braquet supérieur.
  • Entraînez-vous le plus possible même si vous ne vivez pas en montagne. Vous pouvez grimper la même côte régulièrement, assis ou en danseuse, en expérimentant tous les cas de figure.
Grimper un col, conseils cyclisme

Le plaisir de grimper

Dans les longues ascensions ou en cas de côtes répétées, ne dépassez pas vos capacités, surtout en début de circuit. On a vite fait d’épuiser ses réserves et de transformer une promenade agréable en corvée

Comment s’attaquer à une côte ?

1 –  Pour une longue ascension, commencez sans forcer. Asseyez-vous sur le haut de la selle, le poids bien en arrière, placez les mains près du centre du guidon. Trouvez une cadence de pédalage  confortable.

2 – Passez à un développement à la fois confortable et efficace à mesure que la distance et/ou le pourcentage augmentent. Ecartez les mains pour dégager le thorax et faciliter la respiration.

3 – Placez les mains sur les cocottes des freins. Cette solution, différente de l’étape 2 est idéale pour prendre les virages car le placement des mains au plus large aide à diriger le vélo.

4 – Concentrez-vous sur la cadence du pédalage. Le rythme le plus long en montée exige le maximum de chaque tour de pédale. Le fait de tirer en alternance sur chaque bras aide à transmettre plus de puissance à la pédale, mais veillez à ce que cela ne nuise pas au pilotage.

5 – Utilisez tout votre poids sur les pédales, et tirez fortement sur les bras en montant en danseuse. Des modifications imperceptibles de la position du corps et du vélo permettent de transmettre tout l’énergie à chaque poussé sur la pédale.

Source: Le Grand guide du vélo, Edition Hachette.

 

=> Et maintenant, pour aller plus loin, voici 2 articles qui vont vous intéresser :

3 commentaires
  1. merci pour les conseils

Hôtel Argeles Gazost

Au Primerose Hôtel
23, rue de l’Yser
65400 | ARGELES-GAZOST
Hautes-Pyrénées | France
Tél : +33 (0) 5 62 97 06 72
Fax : +33 (0) 5 62 97 23 08
Email : info@au-primerose-hotel.fr

Au coeur des Pyrénées

Situation des Pyrénées sur la Carte de France

Derniers articles du blog